Retour à l'accueil
Appel à Manifestation d'Intérêt
Dispositif Local d'Accompagnement Auvergne

Le Dispositif Local d'Accompagnement (DLA)
Créé en 2002 par l'Etat (DGEFP) et la Caisse des Dépôts et Consignations, le DLA accompagne les structures d'utilité sociale employeuses (association, coopérative, entreprise d'insertion…) dans leurs démarches de consolidation, de développement ou de pérennisation d'activité et/ou d'emploi. Il intervient, dans le cadre d'une démarche volontaire de la structure, sur des problématiques et fonctions (projet associatif, gouvernance, modèle économique, situation financière, …) nécessitant un appui professionnel externe.
La méthodologie déployée par le/la chargé(e) de mission DLA part de la réalisation d'un diagnostic partagé avec la structure bénéficiaire et passe par la formalisation d'un plan d'accompagnement identifiant les axes de travail et les ressources à mobiliser. Ce plan d'accompagnement peut prévoir l'intervention d'un prestataire extérieur. L'accompagnement peut être individuel (accompagnement d'une seule structure) ou collectif (sur des problématiques transversales ou de filière, communes à plusieurs structures, ou dans le cas d'accompagnements régionaux).
Dans ce processus collectif, le DLA fédère autour de lui de multiples acteurs locaux, au sein de diverses instances et modalités de collaboration. Parmi ces acteurs, il s'appuie sur des prestataires : ils sont, le cas échéant, mobilisés et sélectionnés sur appels d'offres pour la réalisation des ingénieries individuelles ou collectives auprès des structures bénéficiaires. Les prestataires intervenant dans le cadre du DLA sont donc, dans la chaîne de l'accompagnement, des acteurs clés dont la qualité et la pertinence des interventions déterminent pour une bonne part la réussite des missions réalisées par le DLA. La sélection des prestataires constitue ainsi un enjeu important pour la qualité du dispositif.

Appel à Manifestation d'Intérêt

Le présent Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) s'inscrit dans une démarche de projet stratégique renouvelé du dispositif ; celle-ci a été initiée par les pilotes DLA à l'échelle nationale et conduite par l'Avise, structure de coordination nationale du dispositif, en 2012-2013. Cette démarche, qui visait à améliorer la performance et la qualité du dispositif, a abouti, pour les relations entre les DLA et les prestataires, à deux évolutions en 2014.

  1. La mise en place d'une procédure - harmonisée à l'échelle de l'ensemble du territoire national, mais organisée au niveau régional - de référencement des prestataires sous la forme d'un Appel à Manifestation d'Intérêt.
    • Il y a donc un AMI lancé dans chaque région et vous devrez, pour travailler en Auvergne, vous faire référencer auprès de nous, même si vous avez déjà effectué cette démarche dans une autre région.

    • Au terme de cette procédure d'AMI, les chargés de mission DLA ne pourront plus sélectionner et missionner que des prestataires référencés sur la liste qui en sera issue. Cette nouvelle modalité n'entrera en application que lorsque l'AMI aura permis de constituer un pool de prestataires suffisant pour répondre aux besoins des DLA sur les missions d'accompagnement qu'ils lancent.

  2. L'animation de la relation DLA/prestataires, qui pourra passer notamment par la mise en place de journées d'échange organisées par le DLA régional. En Auvergne, une telle journée n'a pas encore été envisagée.

Etes-vous concerné(e) par l'AMI que lancent les DLA d'Auvergne ?
Si vous réalisez ou avez réalisé des missions confiées par un DLA auvergnat ou un DLA d'une autre région, vous êtes potentiellement un consultant à même de solliciter son référencement dans le cadre de cet AMI. Vous êtes donc vivement invités à le faire.
Si vous n'avez jamais réalisé des missions confiées par un DLA, mais que vous avez des compétences attestées dans l'intervention auprès de structures de l'ESS, principalement des associations, sur des missions d'appui correspondant aux interventions du DLA, vous êtes invités à consulter le dossier de référencement, pour vérifier l'adéquation de vos compétences, et à soumettre votre candidature le cas échéant.

Modalités et critères de référencement

Etape 1 - Les consultants indépendants, cabinets ou réseaux d'appui qui souhaitent demander leur référencement auprès des DLA d'Auvergne doivent :

  • Remplir le dossier sous format Excel, à télécharger ici
  • Réunir les pièces administratives et éléments justificatifs suivants :
    • Curriculum vitae du candidat et/ou ceux des personnes susceptibles d'être mobilisées sur les missions.
    • Tout élément de communication (plaquette, etc.) et de référence complémentaire pertinent pour évaluer l'adéquation entre le profil et les besoins des DLA.
    • Les pièces administratives suivantes : Pièce justificative de l'existence de la structure juridique (K-Bis, récépissé de déclaration en Préfecture, etc.) et de l'activité de consultant.

Et les retourner, dans les délais indiqués (voir ci-dessous) pour qu'ils soient examinés à la prochaine réunion du comité de référencement.

Etape 2 - Le chargé de mission DLA régional vérifie la complétude du dossier puis l'instruit (nous nous assurons que le candidat au référencement a les compétences requises, et attestées, pour intervenir dans le cadre des missions habituellement dévolues aux prestataires dans le cadre du dispositif DLA).
Précisions sur la démarche :

  • Il s'agit d'une présélection, visant à la constitution d'une base de données de prestataires la plus complète et variée possible, dans lequel les chargés de mission DLA chercheront les prestataires à qui adresser les cahiers des charges des missions.
  • Le processus de référencement présenté ici sera donc suivi, sur chaque ingénierie qu'un DLA lancera, d'une sélection opérée entre plusieurs prestataires référencés.
  • Le référencement vise à qualifier les prestataires inscrits sur la liste régionale, c'est-à-dire déterminer sur quelle activité ou fonction (projet associatif, élaboration d'une stratégie et d'un plan de développement, management des RH, appui à la mise en œuvre d'une comptabilité analytique, etc.) et quel champ (associations culturelles, IAE, sport, …) le prestataire est habilité à intervenir et pourra le plus utilement être sollicité.

Et il n'est donc pas nécessaire d'être très bon dans toutes les compétences et champs d'intervention possibles pour être référencé ; être compétent sur une fonction et dans un secteur d'activité utile au DLA vous suffira pour l'être.

Etape 3 - Le chargé de mission DLA régional vous envoie par mail la décision rendue par le comité de référencement.

Etape 4 - Si vous avez été référencé :

  • lorsque les chargés de mission DLA lanceront un accompagnement (une ingénierie) concernant un champ d'activité et une ou des compétences sur lesquels vous avez été référencé, ils pourront vous adresser le cahier des charges de cette mission, afin que vous fassiez une offre ;
  • lorsque la journée d'échanges DLA/prestataires sera organisée, vous recevrez une invitation ;
  • et enfin, vous recevrez chaque année un mail adressé par l'Avise, vous demandant de mettre à jour les données figurant sur votre fiche dans la base de données nationale Enée, que gère l'Avise, si vous avez réalisé un accompagnement.
Modalités de l'AMI

Calendrier
La démarche de référencement se fait continuellement tout au long de l'année.

Dépôt de dossiers
Contact pour remise du dossier complet et informations
Michaël Barthelex - Chargé de mission DLA Auvergne
BGE Auvergne - 22 avenue Maréchal Leclerc, 63110 Beaumont
referencement.dla.auvergne@adret.biz
04 73 35 12 39

Vous pouvez consulter www.avise.org pour obtenir des informations complémentaires.

Tout dossier qui ne serait pas complet, et qui malgré les demandes d'envoi des compléments ne le serait pas, ne sera pas examiné par le DLA Régional.